logo

INVITATION

L’Etat programme l’arrêt, dés 2009 de toutes les interventions

quotidiennes des associations mettant en oeuvre depuis 40-ans

de la Loi Neuwirth !

En diminuant de 42 % pour 2009 (et de 100% en 2010) dans le Projet de Loi de Finances le montant des actions déconcentrées sur le conseil conjugal et familial, l’Etat programme donc à très court terme la suppression totale des acteurs intervenant sur le droit à la sexualité.

Disposition relevant du Titre 1 de la Loi Neuwirth (déc. 1967), il est inconcevable que l’Etat n’affirme plus l’exigence de l’éducation à la sexualité, le droit des personnes à une information sur les droits sexuels et reproductifs.

Cette mission d’utilité publique a pourtant été explicitement confiée et organisée par la Loi Neuwirth aux associations.

Le Planning Familial de Vaucluse organise un point presse

Mardi 27 janvier 2009 à 14h30

au 13 Rue de la Vénus d’Arles, 84000 AVIGNON

Nous recevrons ce jour le public devant notre local afin de l’informer sur les conséquences d’une fermeture  programmée de nos permanences d’accueil et d’information.

Contact :

Jeannine Langleur   

Jeremy Mohr  

04 90 87 43 69

planfamilial84@aol.com

www.planning84.com


Contre le démantèlement des services publics et  la disparition du secteur social associatif

Du fait des choix politiques de 2009, les plannings familiaux  enregistrent une baisse en moyenne de 42%  des subventions déconcentrées concernant leur activité d’établissement d’information, de conseil conjugal et familial, cette activité ne sera plus financée à très court terme.

Le Planning Familial de Vaucluse, association féministe et d’éducation populaire s’associe à l’appel des organisations et syndicats à une mobilisation massive le 29 janvier 2009 pour protester contre une politique aux conséquences désastreuses : dégradation de la solidarité, remise en cause de la cohésion sociale, abandon de l’Education, des associations, du travail social, négation du travail des mouvements d’éducation populaire, médias muselés, justice partisane, etc.…

Le Planning Familial de Vaucluse, c ’est plus de 8500 personnes accompagnées chaque année dans le cadre de son activité d’information et de conseil conjugal.

Nous constatons chaque jour dans nos permanences et nos actions de terrain, les dégâts d’une politique d’inégalité d’accès aux droits et à la solidarité avec des conséquences immédiates sur les plus pauvres et les plus fragiles de notre société.

Parce que nous croyons à l’action collective, nous soutenons les revendications de défense des services publics, du système de santé, de lutte contre la précarité et le chômage…

le Planning Familial s’inscrit dans un tissu associatif conscient que les problèmes de chacun et chacune sont les problèmes de tous.

Ce n’est pas en privatisant les réponses, en réduisant voire en supprimant les financements publics affectés aux actions de prévention, de sensibilisation, de formation que notre société va évoluer vers plus de justice, de solidarité et d’égalité.

C’est la mort programmée des associations départementales du Planning Familial !

L’action collective pour être actrices et acteurs de nos vies !