Communiqué de Presse

Paris, 7 mars 2011

 

En cette journée internationale des droits des femmes 2011 :

Joyeux 8 mars, les femmes ???

 

8mars__2_

 

Les inégalités économiques (temps partiel subi, écarts de salaires, précarité...) se traduisent aujourd'hui, par la régression des droits sociaux, un retard de recours aux soins plus important pour les femmes, une plus grande pauvreté… jusqu'à la réforme des retraites qui les pénalise.

Les discriminations dans l’accession des femmes aux responsabilités sociales, professionnelles, politiques qui vont encore s'aggraver avec les futurs modes de scrutin ....

La remise en cause de l'accès à l'avortement, droit fondamental à disposer de son corps .....

Une pression plus forte encore s’exerce sur les femmes, du fait du recul de la politique petite enfance (manque de crèches, démantèlement de l'école maternelle.. .), associée à la « valorisation de la maternité » porte atteinte à leur autonomie en les culpabilisant…

… et toujours les mêmes chiffres concernant les violences faites aux femmes, sans aucune politique concrète de prévention ni de questionnement sur la construction, dès le plus jeune âge, des rapports inégalitaires entre femmes et hommes, terreau de cette violence. ......

Joyeux 8 mars les femmes …

L'égalité entre les femmes et les hommes est peut être inscrite dans la loi, en France, mais non dans le quotidien de nombreuses femmes. Sans remise en cause des rapports de domination, pas d'égalité réelle !

Les femmes ne sont pas des citoyenNEs de second ordre. Elles le montrent, particulièrement dans les mouvements actuels au Maghreb et au Machrek comme dans bien d'autres points du globe. Ce combat pour l'égalité n’est pas une « affaire de femmes». Il touche les fondements démocratiques de toute société.

Au Nord, comme au Sud, elles sont dans l'action pour garantir :

l’accès aux droits qui posent les bases du vivre ensemble : autonomie, égalité, dignité, liberté, solidarité, santé, éducation

les droits sexuels, et en particulier le droit à l'avortement, condition de l'autonomie des femmes

une véritable égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines de la vie publique, professionnelle et privée

A quand un 8 mars qui célèbre enfin une véritable égalité et garantisse les droits fondamentaux de TOUTES LES FEMMES tous les jours ?

 

 

Contacts :

Marie-Pierre Martinet, Secrétaire générale : # 01 48 07 81 00 / # 06 70 19 83 48

Carine Favier, Présidente : # 06 88 52 09 10