Article "La Provence" du 20/12/2011


Vaucluse : Web info, le site qui parle de sexualité aux ados

Publié le mardi 20 décembre 2011 à 10H50

Parler de contraception, de sexualité, d'infection sexuellement transmissible ou encore du Sida quand on est ado ou jeune adulte, et même quand on est plus âgé, est loin d'être aisé. Le planning familial de Vaucluse en sait quelque chose. Ses conseillers conjugaux et familiaux et animateurs de prévention le constatent régulièrement au sein des locaux du planning mais aussi lors de leurs interventions dans les établissements scolaires du département.

L'anonymat, la confidentialité et la distance que procurent les nouveaux outils de communication permettent bien souvent de libérer ces paroles. Jérémy Mohr, conseiller conjugal et animateur de prévention au Planning familial 84, l'a bien compris.

Il y a trois ans, il a mis en place le "web-info". Ce nouveau service qui fonctionne tous les mercredis après-midi de 14 à 17 heures propose aux personnes en quête de réponse, et très souvent des jeunes de 16 à 25 ans, de poser leur question directement à un conseiller.

Messagerie instantanée

Le principe est simple : via le logiciel de messagerie instantanée MSN, on installe l'adresse mail du Planning pour s'inscrire parmi les contacts et on pose sa question. En trois ans de fonctionnement, déjà 500 contacts ont été enregistrés. Et ce procédé fonctionne bien. Très bien même.

"On est en interface avec les jeunes en utilisant un moyen de communication qui leur est familier", note Jérémy Mohr. Unique en France, le web-info a séduit d'autres plannings familiaux de France notamment celui du département voisin des Bouches-du-Rhône qui a commencé à le mettre en place. "Nous avons également une boîte virtuelle via notre site dans laquelle les internautes peuvent nous poser des questions ; mais parfois la question qui fait deux lignes nécessite de notre part une réponse de deux pages.

L'instantanéité du web-info avec MSN permet une vraie discussion avec la personne, on peut bien cerner son questionnement, répondre très précisément notamment grâce au médecin du planning et même envoyer des plaquettes d'information téléchargeables sur notre site internet", ajoute Jérémy Mohr."Grâce à ce mode de communication, on peut plus facilement lutter contre les mauvaises informations qui circulent sur les forums internet", précise le conseiller du planning.

Rassurer l'internaute

Parmi les questions qui reviennent très souvent dans les conversations virtuelles, les thèmes de la contraception et de la sexualité sont les plus fréquents suivis par les infections sexuellement transmissibles et le VIH. "Le plus souvent, ce sont des jeunes qui ne savent pas à qui s'adresser quand ils ont des interrogations sur ces thèmes", note M. Mohr. Très souvent, le conseiller familial doit rassurer le jeune internaute en lui disant que sa question n'est pas gênante mais bien normale.

Mais les conseillers du planning ne se contentent surtout pas de rester derrière leur écran, ils reçoivent aussi les jeunes internautes qui ont besoin d'un accompagnement, d'une écoute "en vrai". Il arrive parfois que les questions (notamment sur les addictions ou le bizutage) n'aient pas trait aux préoccupations du planning qui réoriente alors les internautes vers les bons services.

"Il arrive aussi que des parents inquiets par ce qu'on appelle la culture porno de leurs enfants nous interrogent. C'est vrai qu'avec internet l'accès à la pornographie est devenu plus simple pour les jeunes car pour eux c'est une manière d'apprentissage", analyse le conseiller du planning.

Si internet a ses travers, il a aussi ses bons côtés en permettant aux jeunes d'avoir accès à une information certifiée, personnelle et confidentielle sur tous leurs questionnements relatifs à la sexualité.

Sur le blog du Planning familial mfpf84.canalblog.com on peut télécharger gratuitement le service de messagerie instantanée de Windows. Il suffit ensuite de se connecter en ajoutant l'adresse du planning comme contact : planning84@live.fr


Le Profil des internautes

Ce sont les jeunes âgés de 16 à 18 ans qui sont les plus nombreux à se connecter sur le web-info du Planning familial de Vaucluse. Viennent ensuite les 16-25 ans puis les moins de 16 ans. Les filles sont celles qui posent le plus de questions, elles sont 74 % contre 26 % de garçons. Si les premières s'interrogent davantage sur la sexualité, la contraception et les infections sexuellement transmissibles, les garçons eux posent plus de questions liées à la sexualité.

Des problématiques qui reviennent très fréquemment dans les discussions lors des interventions des conseillers du Planning en milieu scolaire. C'est d'ailleurs lors de ces interventions que le Planning diffuse largement l'information sur l'existence du web-info.

Le site du planning : www.planning84.com


Jérémy Mohr, conseiller conjugal et animateur au planning familial 84, a mis en place le web-info en 2008. Un service unique en France aujourd'hui copié dans les Bouches-du-Rhône.

Photo Valérie Suau

 

Article disponible à cette adresse : http://www.laprovence.com/article/a-la-une/web-info-le-site-qui-parle-de-sexualite-aux-ados-vaucluse-le-planning-familial-rep-0