COMMUNIQUÉ DE PRESSE
30 janvier 2013

ph_0057_010_2003_methode_de_contraception_plaquettes_pilules_0



Diane 35 et génériques retirés du marché

Le Planning Familial est étonné de la décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de la suspension de l’AMM (autorisation de mise sur le marché) de Diane 35 et ses génériques dans les trois mois. En début de semaine, l’avis de l’ANSM était beaucoup plus mesuré.
Cette décision, dans la foulée de celle d'encadrer la prescription des pilules de 3ème et 4ème génération comme si cela n'était pas suffisant, vient :
-    renforcer et aggraver fortement l’angoisse des femmes et la suspicion qui pèse désormais sur l’ensemble des méthodes de contraception
-    démontrer que le seuil d’acceptation des risques en matière de prévention est très largement inférieur à ceux liés aux grossesses ou pathologies
-    mettre en exergue que le caractère « de confort » de ces produits (dont leur action contraceptive) ne peut être toléré et s'oppose au droit fondamental des femmes de maîtriser leur fécondité

Le Planning Familial déplore qu’aucune autre mesure ne soit annoncée notamment quant à l’encadrement des prescriptions, la formation des professionnels et l’information des personnes et tient à rappeler que le risque zéro n’existe pas.
Il encourage les femmes sous Diane 35 ou génériques à ne pas interrompre brutalement ni leur traitement ni leur contraception et à prendre contact avec les prescripteurs.

Contacts presse :
Marie Pierre Martinet # 06 70 19 83 48