Chaque été, des milliers de petites filles et d’adolescentes issues des migrations retournent dans les pays d’origine de leurs parents pour les vacances. Elles peuvent y subir une mutilation sexuelle féminine. Celle-ci peut être l’expression d’une volonté des parents, qui en ont fait l’objectif du voyage ou bien être perpétrée malgré leur opposition, en raison de la pression du contexte local, ou bien encore en leur absence.

Une vigilance particulière doit donc s’exercer avant les départs en vacances. Comment ? Que faire en cas de doute? La fiche réflexe qu’Excision, parlons-en! et ses adhérents ont préparée répond à ces questions pour que tout professionnel en situation d’éviter le pire puisse agir.

Capture-d’écran-2015-06-24-à-10

N’hésitez pas à la diffuser sur votre site internet et dans vos réseaux.

Retrouvez-la en format PDF : 2015_05_13___Fiche_EPE___prevention_vacancescolaires

http://www.excisionparlonsen.org